On suit l’ami Étienne dans ses étranges pratiques urbaines
(entre ésotérisme psychédélique et déviances graphzinesques?) [D]

en juillet dernier il a organisé pendant 2 jours une sorte de déballage de son bric à brac graphique dans une ruelle toulousaine
quelques semaines plus tôt le voici en train de clouer dans une rue (prés du métro f. Verdier) un morceau de bois de récup’ qu’il à pyrogravé
(aux dernières nouvelles le bout de bois est tjrs en place)
admirez le geste précis ! (il risque l’intégrité de ses doigts à chaque coup de marteau)
on reviens dans la ruelle pour le déballage coloré …
ça c’est au milieu de l’installation de l’olibrius mais ça n’a rien à voir… quoique ptêtre ?!
le tronc à dons pour la petite monnaie, comme à l’église!

Les commentaires ne sont plus admis.

Hébergé par ekosystem.org