Stéphane Blanquet à la Halle St Pierre

C’était à Paris en Décembre et c’était très bien.

Mais qui est Stéphane Banquet ?

Dessinateur, plasticien, metteur en scène, réalisateur, Stéphane Blanquet a derrière lui un long parcours dans le milieu de l’édition où il a fondé en 1990 le mythique Chacal Puant, primé au festival de la BD d’Angoulême en 1996 pour le graphzine La Monstrueuse puis les United Dead Artists. Considéré comme l’une des figures majeures de la scène artistique underground, son univers tourmenté déborde largement du cadre de sa production graphique. Installations, spectacle vivant, scénographie, cinéma d’animation, costumes et décors de théâtre, jouets, poupées et autres objets atypiques et subversifs, ombres chinoises, sont autant d’espace de création où Stéphane Blanquet signifie son parti pris : « La sous-culture est plus pernicieuse, plus virulente, plus vicieuse que l’art. L’art on sait où le trouver, il est au chaud, même s’il se dit violent ou anarchiste, il restera bien au chaud sous ses dorures. La sous-culture, elle, ne fait pas semblant, ne se donne pas de médailles, ou alors en chocolat. La sous-culture est toujours en danger, cachée dans la jungle, entre un paquet de lessive et des jouets en plastique bon marché. Même si parfois je flirte avec le milieu chaud et confortable, même si j’y glisse un doigt ou bien même un bras, le reste de mon corps est dans les intempéries des sous-sols ».

Visite de quelques détails de l’exposition [M]

les voeux de la rue…

Pour bien commencer l’année, un ptit pot-pourri de quelques punchlines aperçues dans les rues ces derniers mois [D]

une kasdédi… (merci à josé pour le repérage!)
et une autre (nb: rentier c’est un métier?)
euh, c’est pas déjà le cas ?
un beau tableau de champions!
un peu de naturalisme…
la langue des signes…
antipapa(ss)
oui mais laquelle? mars? saturne ?
hum, ça ressemble plus à un pommier ou un chêne qu’a un sapin, nan ?
happy hour avec l’orchestre du capitole (en mode orchestre du Titanic?!)
un panse-ment, et des statistiques…
services vs sévices ?!
une autre kasdédi à jean-luc…
le mot de la fin (vu à Albi)