Les 11 & 12 mai derniers, se tenait la 3éme Toulouse Graffiti Jam au sur la place du Cacapitole… un casting fait de figures « locales » (Sike, Dark, 100taur, Veks, Xerou, Dely, Geb…) , hexagonales et internationales.
En voici donc un petit aperçu… en attendant des images de l’autre évènement « arts urbains » qui se tenait ce même week-end, le fiestival célébrant les 10ans du collectif Kicycol (avec notament une expo bien turbo gitano aux Musicophages  visible jusqu’au 26 mai) .  [D]


nb: la jam a été inclue dans un évènement plus vaste intitulé « mai des cultures urbaines » qui prétend entres autres « valoriser l’artsiste dans la cité en donnant une réelle place à l’expression artistique, notament graff » (sic!) au vu de la karshérisation méthodique ces derniers mois des derniers ptits ilots où le graff & cie (posters, pochoirs, stickers…) restant  « dédiés » à ces expressions libres (un des exemples le plus emblématique étant le mur ‘historique ‘rue du coq d’inde) on rit bien jaune… le cynisme institutionel reste plus que jamaisde mise!

Les commentaires ne sont plus admis.

Hébergé par ekosystem.org