En fait, c’est pas jaune que j’ai ri, mais plutôt orange fluo. En effet c’est sous cette couleur raccoleuse qu’était placée la com’ de l’expo « STREET ART, l’énergie dans la ville » qui s’est déroulée cet été à l’espace EDF Bazacle à Toulouse. La loose. Comme il fallait malheureusement s’y attendre, le bel espace des bords de garone nous offrait encore une fois le triste exemple de la récupération bancale du  « street art » (c’est plus présentable que « graffiti » comme étiquette… même si pour la plupart des cas c’est essentiellement du graff ‘classique’ !*) .
Le médiocre et le kitsch ne trompant que les bobos  malvoyants, j’espère qu’à l’avenir  ce genre de escroquerie/gaspillage cédera la place à des initiatives plus sincères et qualitatives… utopie ?  [D]

Bon je râle, je râle mais voici quelques images des trucs les moins moches (qu’est ce que Nassyo ou Pimax venaient foutre au milieu de cet étalage sans âme ?)

expo

expo000

expo00

expo0

expo1_

expo2_

expo3_

expo4_

expo5_

expo6_

expo7_

expo8_

expo9_

* c’est à dire les sempiternelles fleches, drippings colorés, outlines etc…

Les commentaires ne sont plus admis.

Hébergé par ekosystem.org